Le forum du site

Le forum du site
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Au secours, Bey'rou !

Aller en bas 
AuteurMessage
PauLo

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 14/03/2007

MessageSujet: Au secours, Bey'rou !   Mar 20 Mar à 2:07

Au secours, Bey'rou !

vos potes LES PROFESSEURS N'ONT PAS LE MORAL...

qu’ils soient « des écoles », « des collèges ou lycées » ou « des universités ».

Ils ont investi l’ancienne Instruction publique et l’ont vraiment totalement transformée en ce que d’aucuns appellent « la fabrique de crétins ».

C’est bien la seule « réussite » incontestée de la Vème République sous le régime socialogaulliste.

En 48 années, environ 48 ministres de l’Éducation nationale, soutenus ou cornaqués par les enseignants et leurs puissants syndicats, ont totalement « déconstruit » l’instruction publique.

Au point que nombre de diplômés, bacheliers ou issus des universités, ne savent pratiquement ni lire, ni écrire, ni compter. Et quand ils le savent, un peu, ont du mal à comprendre et maîtriser ce qu’ils font.

Bien sûr lesdits « professeurs » ne sont pas les seuls fautifs : ils ont dérivé sous la férule des inspecteurs généraux et des fonctionnaires « assis » du ministère. Ces derniers, en psychologues, pédagogues et sociologues « avertis », leur ont imposé des méthodes actives et ludiques toutes aussi « performantes » et « efficientes » les unes que les autres. Le résultat est « incontournable », comme ils disent.

Combien de générations françaises sacrifiées ? Sacrifiées par ces pédants et charlatans à leur idéologie et leurs mensonges.

Des parents aidés de quelques enseignants, récalcitrants aux directives de ladite Éducation nationale et aux prouesses de ses fonctionnaires et professeurs, ont décidé de créer leurs propres écoles : des écoles libres, car « hors contrat » d’avec ce qu’un des nombreux ministres socialogaullistes qui se sont succédés, en responsabilité au moment de sa déclaration, a lui-même dénommé « le mammouth ». Cela donne le tournis à certains professeurs et fonctionnaires du ministère, lesquels cherchent bien sûr à torpiller ces initiatives citoyennes qui portent selon eux « atteinte » au monopole de leur « grand service public de l’éducation ».

Cela démontre surtout qu’il est temps d’en finir avec le socialogaullisme et ses ravages commis contre la société et la République françaises.

Lueur d’espoir ?

De plus, ce qui n’est pas drôle pour certains professeurs mais reste symptomatique de la gangrène qui a atteint et corrompu ce « fleuron du système », c’est qu’ils commencent à recevoir personnellement en retour les fruits de leurs dérives : leurs élèves, collégiens, lycéens ou étudiants auxquels ils n’ont rien su enseigner, et surtout pas le respect, non seulement les méprisent depuis longtemps mais dorénavant les contestent, pire les agressent. Triste fin, pourtant annoncée.

Enfin, ce qui est encore moins drôle pour ces professeurs (de même bien sûr que pour leur encadrement du ministère) et a de quoi leur saper définitivement le moral, c’est leur avenir.

Les générations de Françaises et Français qu’ils ont sacrifiées sont dans l’incapacité physique et mentale de prendre la relève, de produire et de faire prospérer le pays. Incapables de créer la richesse, suffisante et, qui plus est, toujours croissante, nécessaire à la survie du système socialogaulliste. La prochaine faillite de l’État français, qui ne manquera pas d’être constatée dès le « dépôt de bilan » du régime socialogaulliste, que ce soit avant ou après l’élection présidentielle de 2007, ne permettra à aucun gouvernement, quel qu’il soit, de verser aux professeurs actifs et retraités de l’Éducation nationale leurs traitements ou pensions. La vente de tous les musées nationaux, Louvre compris, et des châteaux de la Loire n’y suffirait pas. Ils ne manqueront pas, comme co-auteurs du désastre, d’être sacrifiés par le peuple français. Peut-être même d’être traités en bouc-émissaire aux lieu et place de leurs amis, d’ailleurs souvent collègues : les politiciens socialogaullistes. Elles et ils seront tous logé(e)s à la même enseigne.

Avenir bouché quoi qu’il arrive.

Désespérant, non ?

Bey'rou, Est-ce la faute de votre ancien pote Ro'Bien ?

Dérangeant celui-là : voudrait que les élèves sachent lire, écrire et compter... avant d'entrer en 6ème ! Ambitieux, non ? Dans le temps, c'était avant la 9ème...

Les profs ont bien raison de voter pour vous, Bey'rou : vous êtes L'AVENIR, n'est-ce pas ? bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enfiniraveclesocialogaullisme.com
 
Au secours, Bey'rou !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au secours! C'est bientôt noël!!!!
» Djoulaye, au secours !!!!
» Au secours :(
» au secours les filles! je n'allaite pas mais montée de lait monstrueuse!
» AU SECOURS BESOIN D AIDE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du site :: Quel second tour en 2007 ?-
Sauter vers: