Le forum du site

Le forum du site
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!

Aller en bas 
AuteurMessage
xoup

avatar

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 12/07/2006

MessageSujet: Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!   Mer 12 Juil à 3:08

L'Alternative Unitaire(AU) quésaco???
C'est le rassemblement des forces de gauche anti-libérale, écologique, démocratique, qui n'espèrent plus rien de la direction du PS.
L'AU est en train de se construire avec les citoyens, comme durant le TCE (constitution européenne), des collectifs d'union popualire locaux se lèvent petit à petit.
On va donc assister à une camagne d'un nouveau type, c'est à vous de la construire.
l'AU n'attend pas de messi, comme disait Bourdieu
Citation :
"Il n'y a pas de politique sociale sans mouvement social capable de l'imposer"

Pour participer et pour de plus amples renseignements, voici le site :
AU2007

Le projet n'est pas construit encore, mais il s'appuiera fortement sur la charte anti-libérale adoptée par les collectifs du 29 mai, que vous pouvez consulter ici :
charte antilibérale.

Pour avoir des informations libres sur la société pourrie dans laquelle on vit : bellaciao

On a besoin de tout le monde, renseignez vous et propagez l'espoir.
Voici un petit clip qui vous plaira surement :
le roi des cons
Tous ensemble dans les luttes et dans les urnes,

xoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.alternativeunitaire2007.org
Mélanie



Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: OUI !!!   Mer 12 Juil à 10:49

Je connais, c même grâce à ce site qui l'a mis en lien ! c utile, continuez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Orumov

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : Severnaya (Russie)
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!   Lun 31 Juil à 16:17

Une gauche anti-libérale ??? Je croyais que la gauche socialiste oeuvrait pour les libertés fondamentales et l'Internationalisme ... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon.guidehaut



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: le roi des cons   Mar 1 Aoû à 14:09

xoup a écrit:

Voici un petit clip qui vous plaira surement :
le roi des cons

xoup

Il est vraiment très bien ce clip.
Merci de nous avoir signalé ce site.

Léon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon.guidehaut



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: ras le bol de Sego/Sarko   Mar 1 Aoû à 14:14

Général Orumov a écrit:
Une gauche anti-libérale ??? Je croyais que la gauche socialiste oeuvrait pour les libertés fondamentales et l'Internationalisme ... Crying or Very sad


Pour moi la gauche ne peut être qu'anti-libérale, sinon elle n'est pas de gauche.
Je crois que c'est Jaurès qui disait en parlant du libéralisme économique: "C'est le renard libre dans le poulailler libre."

Léon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Orumov

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : Severnaya (Russie)
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!   Mer 2 Aoû à 16:20

Vous avez raison : il faut être dirigiste et ne pas hésiter à maltraiter les citoyens, à les oppresser. Il faut avoir pour but la suprématie de notre grand pays et de notre idéologie. Le socialisme-communisme doit vaincre dans le monde entier comme le souhaitait Marx ! La Grande Russie doit nous ouvrir la voie ... Smile

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon.guidehaut



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Re: Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!   Dim 13 Aoû à 6:18

Général Orumov a écrit:
il faut être dirigiste et ne pas hésiter à maltraiter les citoyens, à les oppresser. Le socialisme-communisme doit vaincre dans le monde entier comme le souhaitait Marx !
La dictature du prolétariat n'a jamais existé. On n'a connu que la dicature du parti sur le prolétariat.
Ce qui a tué les démocraties populaires, ce n'est pas l'idéologie, mais la corruption (qui est en contradiction totale avec le socialisme).
Actuellement, ce qui nous menace, ce sont les dictatures islamistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Orumov

avatar

Nombre de messages : 24
Localisation : Severnaya (Russie)
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Re: Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!   Lun 14 Aoû à 17:07

Je sais que les islamistes nous haissent vu que nous sommes athés !

A savoir aussi que les islamistes sont souvent de gros capitalistes crapuleux !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leon.guidehaut



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Ras le bol de Sego/Sarko: découvrez l'alternative unitaire !   Mer 16 Aoû à 7:01

Général Orumov a écrit:
Je sais que les islamistes nous haissent vu que nous sommes athés !
Les moins mauvais seraient l'alternative unitaitre.
Bové n'est pas mal.
Clémentine Autain, Verte, apparentée PC, aurait peut-être une petite chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaullisme2007



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: « Témoignage » de Nicolas Sarkozy (Paris, éd. XO, juillet 20   Mer 16 Aoû à 10:37

Il se prend pour Dieu. On lui pardonne !
Il se dit gaulliste. Là, il va trop loin !


Dans son dernier ouvrage « Témoignage », Nicolas Sarkozy se contente d’empiler ce qu’il a déjà, et très largement, évoqué ces derniers mois. Rien de nouveau, mais une confirmation : sa détermination à surfer sur la vague people qui le porte, comme Ségolène Royal, dans cette pré-campagne Élyséenne.
Ce discours de Sarkozy, puisque c’en est un, est axé sur quelques mots clé qu’il veut présenter comme un programme : effort, travail, mérite et aussi oser, tenter, entreprendre. Car lui a un projet, contrairement aux Chirac, Balladur et Jospin en 2002, affirme-t-il.

L’élection présidentielle
Pour mettre tous les atouts de son côté, Nicolas Sarkozy quitte le Gouvernement (Ministère des finances…), choisissant l’UMP plutôt que l’action gouvernementale. Pourquoi ? Réponse sans ambiguïté : « Il fallait conquérir l’organisation qui serait décisive dans la prochaine élection présidentielle ». Cela a au moins le mérite d’être clair. Il va bientôt annoncer son départ du gouvernement dont il est le vice-Premier ministre pour s’occuper de son destin. La France ne vaut plus une messe !

Sarkozy et le peuple souverain
Pour Sarkozy le peuple doit rester souverain. « La politique a sur tout autre forme d’action et d’engagement cet avantage immense, cet intérêt unique et tellement exigeant de se faire avec le peuple, pas contre lui, ni sans lui ».
Qu’il serait agréable de le croire ! Mais l’Europe le rattrape, et il change de ton[1] : « La seule solution consiste à négocier un traité institutionnel plus court, limité aux stipulations essentielles permettant aux institutions communautaires de fonctionner ; ces stipulations n’ont été contestées par personne durant la campagne référendaire. Ce traité serait ratifié par voie parlementaire ».Ainsi, ce qu’a décidé le peuple souverain le 29 mai 2005 peut être effacé par la seule volonté de nos élites politiques. Bizarre conception de la démocratie ! Quant au processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne[2], il convient de rappeler avec force que Nicolas Sarkozy doit en assumer la mise en œuvre en tant que numéro deux du gouvernement. (http://www.gaullisme.fr/turquieetump2.htm)

Sarkozy et l’Europe
Cela s’appelle la solidarité gouvernementale et c’est une vertu, pour peu qu’elle soit respectée, de la constitution mise en place par le général de Gaulle auquel il se réfère en affirmant que l’Union européenne « n’avait pas vraiment les faveurs du Général », contre-vérité qu’il faut dénoncer avec force. Certes, le Général rejetait la structure fédérale, mais il préconisait, afin que les États gardent leur souveraineté, une structure confédérale[3].
Depuis quelques semaines, le discours de Sarkozy sur l’Europe change.
« … il est exact que la construction européenne, et plus globalement l’ensemble de nos obligations internationales, limitent les marges de manœuvre au pouvoir national. Certaines réformes sont impossibles si nous n’avons pas l’accord de nos partenaires ou des institutions communautaires. »
N’est-ce pas ce qui a motivé, pour une part non négligeable, l’expression majoritaire du « non » lors du référendum du 29 mai 2005 ?
Quant à la monnaie unique : « Depuis le passage à l’Euro, nos indices d’inflation sous-estiment l’augmentation des prix » avoue-t-il tardivement. « Les Français ne s’y sont pas trompés ».
Il justifie ainsi son action en faveur d’une baisse des prix qu’il dit avoir quasiment imposée, contre vents et marées, aux grandes enseignes de la distribution. Une nouvelle fois il distribue ses cartons rouges : « Aucune entreprise de l’agroalimentaire n’a fait faillite et la loi stupide votée en 1996[4], qui avait rendu possible cette dérive inflationniste... » précise-t-il en guise de sentence.

Sarkozy et la Vème République
Et puisque tout est mauvais, il condamne nos pratiques constitutionnelles
Sarkozy déplore l’instabilité politique que nous subissons depuis 25 ans.
« Depuis 1981, les Français n’ont jamais reconduit un seul gouvernement[5]en place, une situation ignorée de la plupart de nos partenaires européens…
…En vingt sept ans, la Grande-Bretagne a eu 3 Premiers ministres, la France 12 ».
Quel mensonge !
Si le Chef du gouvernement britannique est désigné par les électeurs (élections législatives), ce n’est pas le cas en France. Par contre, dans la comparaison, il convient de prendre en compte l’élection du Président de la république française au suffrage universel qui octroie au Chef de l’État une légitimité indiscutable lui permettant d’assurer la continuité de l’État et la sauvegarde des intérêts majeurs de la Nation. Le gouvernement qu’il désigne a pour mission de mettre en œuvre les orientations présidentielles.
Oserait-il insinuer que du temps du général de Gaulle, il y a eu 3 gouvernements différents, donc trois politiques distinctes ?
En réalité, l’instabilité politique française qu’il fabule pour justifier sa rupture avec la Vème république n’existe pas. De Gaulle : 10 ans, Giscard d’Estaing : 7 ans, Mitterrand : 14 ans, Chirac : au moins 12 ans.
Bien entendu, la cohabitation est une première verrue aux fondements constitutionnels de la Vème république, la seconde étant, l’instauration du quinquennat. Mais Nicolas Sarkozy ne peut blâmer ces deux verrues ; Il est, au même titre que beaucoup d’autres, responsable et coupable. Il condamne la cohabitation. Ignore-t-il qu’il l’a déjà pratiquée du 29 mai 93 au 11 mai 95 dans le gouvernement Balladur ?
Quant à la constitution, Sarkozy la qualifie d’excellente … en 1958. « Elle a permis au général de Gaulle d’entreprendre de très nombreuses réformes, au premier rang desquelles la décolonisation ». On ne peut être plus laconique !
Et pour justifier les réformes constitutionnelles qu’il préconise par ailleurs, il regrette « la concentration par la constitution de 1958 révisée en 62[6] de tant de pouvoirs entre les mains d’un seul homme, le Président » ainsi que le quinquennat qui a « aggravé l’ascendant du Président de la République sur le Premier ministre ». Je ne me souviens pourtant pas de son engagement contre cette réforme proposée par Valéry Giscard d’Estaing, défendue par Jacques Chirac, votée par le parlement[7], et ratifiée par référendum le 24 septembre 2000[8].

Sarkozy le ministre exemplaire
Sarkozy ne laisse le soin à personne de le juger en tant que ministre. Il s’identifie comme le meilleur. Il n’y en a pas d’autres pense-t-il !.
« Quitter un endroit ou une réunion en fixant tout de suite la date de la prochaine échéance est une méthode que j’utilise très souvent pour forcer mes équipes à rester mobilisées dans la culture du résultat » annonce, très sérieux, Sarkozy dans son dernier ouvrage « Témoignage ».
Réforme essentielle du prochain quinquennat ? Que croit-il avoir inventé ? C’est le B.A.-Ba de toute organisation, qu'elle soit professionnelle, politique, syndicale, associative…
Mais pour le candidat à la magistrature suprême, le temps est compté. « Chaque fois que j’ai exercé une responsabilité, quelle soit nationale, départementale ou locale, je me suis mis à la tâche à la première minute de la première heure du premier jour et je n’ai relâché mon effort qu’à la dernière…
… j’en ai trop connu, là encore, qui, à l’heure de partir en étaient encore à réfléchir sur ce qu’il convenait de faire ! » Merci pour eux.

Sarkozy et la France
Nicolas fait un rêve pour la France : un exemple de démocratie moderne et responsable.
« Le débat au sein d’un même parti n’y sera pas vécu comme une division, mais au contraire comme une richesse ».
Mais qu’attend-il ? Il tient l’UMP par les deux bouts ! Et les courants[9] internes permettant le réel débat, dont l’existence est toujours inscrite dans les statuts, mais jamais autorisés par le seul fait du prince ? Et les votes des militants sur les points importants : promesse non tenue, même sur la position du mouvement relatif au référendum européen. Avant de vouloir « gouverner la France démocratiquement », pourquoi n’instaure-t-il pas une réelle vie démocratique au sein du mouvement qu’il préside ?
Vaste programme !
Alain KERHERRVE
www.gaullisme.fr

________________________________________
[1] Même proposition que Ségolène Royal.
[2] Le gouvernement français a autorisé l’ouverture du processus d’adhésion en octobre 2005.
[3] Politique européenne du général de Gaulle et plan fouchet. (www.gaullisme.fr/politique_europ_cdg.htm)
[4] Ndlr : Loi du 1er juillet 1996 signée de J. Chirac, Chef de l’État, du Premier ministre Alain Juppé, des ministres Toubon, Arthuis, Raffarin, Galland.
[5] Ndlr- Rappelons quand même que le gouvernement n’est pas élu. C’est le Président de la République qui arrêt la composition du gouvernement après proposition du Premier ministre désigné par le Chef de l’État.
[6] Ndlr - Référendum sur l’élection du Président de la République au suffrage universel.
[7] Ndlr : dont Nicolas Sarkozy.
[8] Ndlr : 69,3% d’abstention.
[9] Art. 15 : « Les Mouvements expriment la diversité des sensibilités politiques, historiques, philosophiques, sociales qui animent la vie politique française et composent l’Union ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gaullisme.fr
leon.guidehaut



Nombre de messages : 75
Date d'inscription : 28/06/2006

MessageSujet: Qu'un sang impur abreuve nos sillons !   Lun 26 Mar à 10:09

leon.guidehaut a écrit:
Les moins mauvais seraient l'alternative unitaitre.
Bové n'est pas mal.
La bande des quatre (Le Pen Royal Sarkozy Villiers) a trouvé maintenant la démagogie nationale-socialiste de l'étendard national et de l'hymne national !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ras le bol de Ségo/Sarko: découvrez l'Alternative Unitaire!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» famille Sarko:le père...
» Sarko au Puy du ouf
» Lettre de notre chef de file à Sarko 1er
» sarko et carla chez la reine...
» Mini Sarko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du site :: Ségo/Sarko-
Sauter vers: